Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de xl44

Oléron : à la découverte de Saint-Trojan-les-Bains

5 Avril 2014 , Rédigé par xl44 Publié dans #Voyages - Tourismes

Deuxième plus grande île de France après la Corse, l'île d'Oléron connue pour ses huîtres, se situe dans le département de la Charente-Maritime.

De la Rochelle vous n’êtes qu’à 12 milles nautiques (environ 22 km) de l’île d’Oléron par la mer, bien visible par beau temps et à 88 km par la route. L’île d’Oléron fait partie de la région Poitou-Charentes. Elle se trouve au sud de l’île de Ré et de l’île d’Aix.

Très étendue, cette langue de terre est longue de près de trente-cinq kilomètres et large de quinze et son territoire se partage entre huit communes : Le Château-d’Oléron, Dolus-d’Oléron, Le Grand-Village-Plage, Saint-Trojan-les-Bains, La Brée-les-Bains, Saint-Denis-d’Oléron, Saint-Georges-d’Oléron, Saint-Pierre-d’Oléron, regroupées en deux cantons (le Château-d’Oléron et Saint-Pierre-d’Oléron).

Pour cette première escapade, nous allons nous arrêter à Saint-Trojan-les-Bains, première commune visible sur la gauche lorsque l’on traverse le pont pour quitter le continent.

Un peu d’histoire

Saint-Trojan-les-Bains est une station balnéaire et un port ostréicole qui accueille les estivants depuis plus d’un siècle. Dans son centre, on remarque des villas caractéristiques des stations balnéaires du début du XXe siècle. Le mimosa qui décore les jardins trojanais a été importé de la côte d’Azur à la fin du XIXe siècle, et de sa douceur de climat exceptionnelle pour sa position géographique. Eté comme hiver, le temps est moins pluvieux qu’en Bretagne, et moins chaud que sur la Côte d’azur. Il arrive même que les mimosas fleurissent en février.

Cette commune est située au sud de l’Île d’Oléron. Une grande partie de son territoire est recouvert par une forêt constituée notamment de pins maritimes. C’est au sud de la commune que se trouve le pertuis de Maumusson, qui sépare l’île de la presqu’île d’Arvert. Lorsque vous regardez l'autre coté de la rive vous avez l'impression que ce sont deux rives d'un fleuve. Vous n'avez vraiment pas l'impression d'être sur une île.

L’île d’Oléron est essentiellement plate, avec un point culminant à 34 mètres. Son littoral est bordé de plages, la plupart étant de sable fin.

DSCN4729

Dans les terres, vous retrouvez des forêts bicentenaires

Trois forêts permettent d’effectuer d’agréables promenades : au sud-ouest, la forêt de Saint-Trojan, au nord-ouest, la forêt de Domino et à l’est, la forêt des Saumonards. Ces forêts ont été plantées il y a deux siècles afin de protéger l’île de l’expansion des dunes de sable.

La forêt domaniale de Saint-Trojan est située dans la partie sud-ouest de l’île d’Oléron, s’étendant sur trois communes qui, du nord au sud, sont Dolus-d’Oléron, Le Grand-Village-Plage et Saint-Trojan-les-Bains.

Elle couvre une superficie totale de 1867 hectares, représentant le dixième de la surface totale de l’île d’Oléron qui est de 174,39 km². C’est de loin la plus grande forêt de l’île d’Oléron, dont les deux autres qui sont aussi des forêts domaniales, sont la forêt des Saumonards, au nord-est de l’île, avec 645 hectares et la forêt de Domino, au nord-ouest, avec 164 hectares. C’est également la plus vaste forêt de toutes les îles du littoral atlantique de la France. Elle s’étend dans sa plus grande longueur sur environ huit kilomètres, du village de la Rémigeasse jusqu’à la pointe de Gatseau et, sur sa plus grande largeur, sur trois kilomètres au niveau de la station balnéaire de Saint-Trojan-les-Bains, qui est située face à la vaste embouchure de la Seudre.

Les plages contournent la forêt

Elle est bordée à l’ouest par l’océan Atlantique, au bord duquel se trouvent de grandes plages de sable fin (Plage de Vert-Bois au nord, Plage de la Giraudière au centre, et La Grande Plage au sud). Ces plages font partie de la Côte Sauvage qui baigne tout le rivage occidental de l’île d’Oléron, ce dernier se termine au sud par une flèche littorale sableuse, la pointe de Gatseau.

La forêt de Saint-Trojan est délimitée à l’est par la zone du marais d’Ors, où se trouve le port des salines, reconstitution d’un port ostréicole et d’un marais salant oléronais. Cette pinède prolonge celle de la forêt de la Coubre, dans la presqu’île d’Arvert, que sépare l’étroit Pertuis de Maumusson.

Après le passage de l’ouragan Martin dans la nuit du 27 au 28 décembre 1999, La forêt domaniale de Saint-Trojan a connu des destructions particulièrement importantes, où environ 60 % des pins maritimes ont été déracinés, cassés ou étêtés. Le vent avait soufflé le plus fort en France avec une vitesse de 198 km/h. Les résineux ont payé un très lourd tribut à la tempête car ils offrent une trop grande prise aux vents violents, mais malgré cela, la nature à repris ses droits et les sentiers pour les longues balades sont bien dégagés.

DSCN4742

Un train touristique traverse la forêt d’est en ouest

La Grande-Plage est orientée à l’ouest, c’est une des plages les plus sauvages de l’île. La pointe de Maumusson marque son extrémité sud. Non desservie par la route, la Grande-Plage est accessible à pied depuis le parking de Gatseau ou par le p’tit train depuis Saint-Trojan.

La Grande-Plage permet de se promener sur trois kilomètres entre dunes et océan. On peut y pratiquer le char à voile, et Le naturisme est autorisé au sud de la plage. Toutefois hors période estivale vous pouvez observer de nombreuses espèces d’oiseaux qui viennent se reposer sur le sable ou pécher lorsque la marée descend.

Le p’tit train permet d’y accéder aux plages et des arrêts peuvent être marqués pour continuer le chemin à pied et découvrir le paysage qui change sans cesse. Il effectue un trajet de six kilomètres depuis Saint-Trojan et c’est l’unique moyen de transport desservant la plage de Maumusson. En service depuis 1963, le train de Saint-Trojan, http://www.le-ptit-train.com/, a toujours eu une vocation de train touristique.

À cause de l’érosion naturelle des dunes, le terminus de Maumusson dut être plusieurs fois reconstruit. Sans cela, le terminus serait actuellement immergé à plus d’un demi-kilomètre dans l’océan.

Le p’tit train est écologique. Il roule avec de l’huile de friture récupérée dans le cadre d’un projet avec l’association « Roule ta Frite ».

A n'importe quelle saiso,  sur l’île d’Oléron.. Les forêts sont agréables. Rien de tel qu’une petite ballade dans la forêt domaniale d’Oléron à l’automne pour vous requinquer et vous donner l’envie de la cueillette de champignons en été pour vous rafarichir à l'ombre avant d'aller piquer une petite tête dans l'océan, avant de profiter de la soirée pour se reposer.

DSCN4735

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

pascal 22/01/2016 10:38

Bonjour, j'aime beaucoup ce que vous faite à très bientôt
Pascal
http://www.avionnormandie.com
avionnormandie@gmail.com